samedi 13 septembre 2014

Gratin d’aubergines et pâtes aux salicornes, béchamel à l’amande

J'ai enfin trouvé des salicornes (haricots des mers) lors de mon dernier séjour breton. Ni une, ni deux, elles n'ont réussies à rester dans mes étagères que quelques jours à peine.

Cette recette m'a été inspirée par Valérie Cupillard. Étant prise d'une grosse flemme de cuire du riz Nerone (45 min tout de même), je me suis contentée de torsades complètes, qui ont tendance à bien s'impatienter dans mes placards.

Voici donc un gratin d'aubergines et salicornes aux pâtes et sauce tomate, agrémentée d'une simple béchamel à la purée d'amandes (complète ici, d'où la couleur foncée).
Tout bon, tout simple.

Hebergeur d'image

Pour 2 personnes, il vous faudra :
1 belle aubergine
70 g de torsades complètes (pâtes au choix)
100 g de sauce tomate
50 g de salicornes
basilic

Pour la béchamel :
10 g de purée d’amandes
8 g de farine
8 cl de lait
sel

Hebergeur d'image
Cuire l’aubergine selon votre méthode habituelle.
Ici : mettre plein de coup de couteau dans l’aubergine et ‘enfourner (comme ça : pas épluchée, ni le bout coupé) 40 min à 200°C. La retourner à mi-cuisson. Elle est cuite quand elle est toute ridée et molle.

Laisser tiédir l’aubergine avant de l’éplucher. Couper l’aubergine en rondelles épaisses (0,7 mm d’épaisseur ou plus).

Préchauffer le four à 150°C.
Pendant ce temps, faire bouillir de l’eau. Plonger les pâtes lorsque l’eau bout (suivant les instructions du paquet – 6 min ici). Égoutter et réserver.

Rincer les haricots de mer (ou salicornes) dans un bol d’eau. Égoutter.

Dans un plat à gratin, répartir la moitié des tranches d’aubergine et parsemer de feuilles de basilic ciselées.
Répartir les pâtes par-dessus, puis les haricots de mer, puis la fin des aubergines. Étaler la sauce tomate.

Enfourner pour 25 min à 150°C.


Préparer la béchamel : délayer la purée d’amandes dans un peu de lait jusqu’à obtenir la consistance d’une crème. Ajouter la farine, le sel et le restant de lait, remuer et mettre sur feu doux, sans cesser de remuer jusqu’à ce que la béchamel épaississe.

Répartir la béchamel sur le gratin à la sortie du four et servir aussitôt ou enfourner pour 10 minutes pour la faire gratiner.

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

Marine

12 commentaires:

  1. Ce gratin semble simple mais doit receler de saveurs !
    Je suis particulièrement attirée par cette sauce à l'amande !

    Bon weekend ~

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement, c'est ce qui m'a attiré dans cette recette.
      Et la béchamel à l'amande, c'est le petit plus ;-)
      Je te souhaite un bon week-end !

      Supprimer
  2. Un gratin des plus originaux, j'aime tout ce qu'il contient, et la béchamel à l'amande, que c'est original !
    Bon week-end, bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Mély ! La béchamel à l'amande, c'est une idée à retenir (déjà testé avec du tahin dans mon gratin manioc fenouil également), c'est top !

      Supprimer
  3. Quelle originalité, bravo !
    Je suis très intriguée par ta béchamel à la purée d'amandes, qui est du coup beaucoup moins grasse ! A tester donc :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'elle est moins grasse du coup.Et elle a aussi une saveur originale !
      J'attends ton retour, mais sache que tu peux partir de n'importe quelle purée d'oléagineux (comme avec le tahin, c'est super en salé)

      Supprimer
  4. Je crois que je n'ai jamais mangé de salicorne. Ça me donne bien envie de goûter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en ai trouvé qu'en Bretagne, je ne sais pas où te conseiller de chercher vers Nice !

      Supprimer
  5. Légumes, salicornes et béchamel à l'amande, bah moi, je fonds forcément!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi, je veux bien en remanger ;-)
      Merci Céline !

      Supprimer