mardi 12 août 2014

Gnocchis de patate douce

Un classique, que je souhaitais réaliser depuis quelques mois.
Les gnochhis à la patate douce nécessitent bien plus de farine que ceux à la pomme de terre classique.

Ils sont très doux et légèrement sucrés.
Une recette arrive bientôt pour les déguster :-)

Hebergeur d'image

Pour une très grosse fournée de gnocchis, il vous faudra :
400g de purée de patate douce (2 belles patates douces cuites, piquées et entières avec la peau, au four  pendant 45 min à 1h à 200°C)
300g de farine T55
1/2cc de sel
1 œuf

Hebergeur d'image

Commencer par préparer la pâte :
Cuire les patates douces entière au four pendant 45 min à 1h (jusqu’à ce qu’une fourchette s’enfonce facilement). Laisser tiédir avant d’éplucher.

Couper les patates en morceaux et les réduire en purée (presse-purée ou fourchette, pas de robot pour éviter d’obtenir une purée élastique).

Lorsque la purée n’est plus chaude, verser dans un saladier la purée, l’œuf, le sel et la farine. Pétrir à la main, jusqu’à obtenir une boule homogène et non collante. Si nécessaire, ajouter un peu de farine.

Façonner les gnocchis :
Bien fariner le plan de travail. Prélever un morceau de pâte et rouler la boule en un long boudin.
Couper chaque boudin en petits tronçons de même taille.

A ce stade, soit on laisse les boudins tels quels, soit on leur donne un creux en les roulant et en enfonçant légèrement l’index, soit on leur fait de jolies stries à l’aide d’une fourchette ou avec une planche à gnocchis.

On peut alors congeler les gnocchis si désiré. Pour cela, déposez-les à plat sur une plaque couverte de papier sulfurisé. Déposer la plaque dans le congélateur et une fois congelé, répartir les gnocchis dans un sachet congélation. Il ne restera plus qu’à cuire la quantité voulue, sans décongélation préalable.

Pour la cuisson : porter une grande casserole d’eau à ébullition.
Plonger les gnocchis et laisser cuire jusqu’à ce qu’ils remontent naturellement. Egoutter.

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

Marine

13 commentaires:

  1. sympa ces gncchis, à tester, maintenant que jesais faire les gnocchis!!! bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est exactement la même technique, quelque soit la purée. Il faut juste sentir la texture de la pâte pour ajouter la bonne quantité de farine.

      Supprimer
  2. En voilà des qui pourraient bien finir dans mon assiette!!

    RépondreSupprimer
  3. Ça change ! Et personnellement ça me plaît plus que les gnocchis de base caar je ne suis pas fan de pomme de terre ~

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans ce cas, c'est une bonne alternative. Ou pourquoi pas tester avec de la purée de manioc, d'endosser ou encore d'igname ?

      Supprimer
  4. E plus ils sont aussi très jolis avec cette couleur orangée :)

    RépondreSupprimer
  5. Ce que j'aime les gnocchi ! Mais à base de patate douce, je n'ai jamais testé, et tes délicieuses photos me donnent trop envie !
    Bon mercredi, bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne te reste plus qu'à enfiler ton tablier alors ; -)
      Merci pour tes compliments !

      Supprimer